Semaine De La Critique, 2019

BDFCI : Semaine De La Critique (2019)

Pas de visuel
disponible

Cannes 2019 – La Semaine de la critique sacre un film d’animation

24/05/2019 à 12:19, B.G

Le jury de la Semaine de la critique, présidé par le réalisateur colombien Ciro Guerra, a dévoilé les lauréats de de cette 58e édition.


Le film d’animation J’ai perdu mon corps, premier long métrage de Jérémy Clapin, adaptation du roman Happy Hand de Guillaume Laurant (éd. Seuil), qui cosigne le scénario, a reçu le grand prix Nespresso de la Semaine de la critique. Il est produit par Xilam et sera dans les salles françaises le 6 novembre (Rezo Films).
Le prix Fondation Louis Roederer de la révélation, remis pour la deuxième année consécutive, a, quant à lui, été décerné à Ingvar E. Sigurðsson pour son interprétation dans le film islandais A White, White Day de Hlynur Pálmason. Il sera distribué en France par Urban Distribution.
Le prix SACD de la Semaine de la critique a été attribué pour sa part à Nuestras madres de César Díaz.
Le prix Fondation Gan à la diffusion a été remis à Vivarium de Lorcan Finnegan, qui sortira dans l'Hexagone sous la bannière de The Jokers et Les Bookmakers.
Parmi les courts métrages, le prix Canal+ a été décerné à Ikki Illa Meint (Sans mauvaise intention) d'Andrias Høgenni et le prix découverte Leitz Cine à She Runs de Qiu Yang.


Cannes 2019 - La sélection de la 58e Semaine de la critique

05/05/2019 à 10:36, B.G

La plus ancienne section parallèle cannoise a retenu huit premiers longs métrages et consacre notamment ses séances spéciales à deux réalisatrices.


C’est en fin de matinée de ce lundi de Pâques que la Semaine de la critique a dévoilé les titres composant sa 58e sélection. Au total, 1 605 courts métrages ont été reçus et 1 050 longs visionnés. Parmi les temps forts de cette édition figurent trois séances spéciales dédiées au long, deux autres étant consacrées au court et moyen métrage.
L’ouverture a été confiée à Litigante du cinéaste Franco Lolli, révélé en 2014 à la Semaine de la critique avec Gente de bien. Son nouvel opus "dresse le portrait d’une femme qui doit faire face à des situations complexes et urgentes, aussi bien dans sa vie professionnelle, familiale et personnelle, en s’inscrivant dans la veine de Pialat", selon Charles Tesson. Seront aussi présentés : Tu mérites un amour premier film de Hafsia Herzi, "portrait décomplexé, saisissant de liberté, d’une héroïne qu’elle incarne avec sobriété" ; ainsi que Les héros ne meurent jamais d'Aude Léa Rapin, interprété par Adèle Haenel et Jonathan Couzinié.
En compétition, la France est représentée par le film d’animation J’ai perdu mon corps de Jérémy Clapin. Ce dernier revient à la Semaine après y avoir présenté en 2008 son court métrage Skhizein. On notera également une forte présence du jeune cinéma arabe avec : Le miracle du Saint-Inconnu du Marocain Alaa Eddine Aljem, qui "modernise les codes du western et des croyances populaires" ; et Abou Leila, premier film algérien d’Amin Sidi-Boumédiène, qui, "partant de la quête de deux hommes et d’un terroriste en fuite, nous replonge avec force dans les années noires de la guerre civile ayant déchiré le pays au milieu des années 1990".
Quant à la clôture, elle est assurée par un film chinois, Dwelling in the Fuchun Mountains de Xiaogang Gu. Le premier volet d’une trilogie consacrée au destin d’une famille.
Le jury de cette 58e édition est présidé par le cinéaste colombien Ciro Guerra, l’auteur des Oiseaux de passage, entouré de la comédienne franco-britannique Amira Casar, de la productrice française d’origine danoise Marianne Slot, de la journaliste belgo-congolaise Djia Mambu et du réalisateur italien Jonas Carpignano.


Ouverture :
Litigante de Franco Lolli (2e film), produit par Les Films du Wortso, avec SRAB Films et Evidencia Films, vendu par Kinology, distribué par Ad Vitam Distribution

Clôture :
Chun jiang shui nuan (Dwelling in the Fuchun Mountains) de Xiaogang Gu (1er film), vendu par Wild Bunch, distribué par ARP Sélection

Compétition longs métrages :
Abou Leila d’Amin Sidi-Boumédiène (1er film), vendu par Films Boutique
Ceniza Negra (Cendre noire) de Sofía Quirós Ubeda (1er film), distribué par Eurozoom
Hvítur, Hvítur Dagur (A White, White Day) de Hlynur Pálmason (2e film), vendu par New Europe Film Sales
J'ai perdu mon corps de Jérémy Clapin (1er film), produit par Xilam animation, vendu par Charades, distribué par Rezo Films, sortie le 6 novembre
Nuestras Madres (Our Mothers) de César Díaz (1er film), distribué par Pyramide Distribution
The Unknown Saint (Le miracle du Saint-Inconnu) d'Alaa Eddine Aljem (1er film), distribué par Condor Distribution
Vivarium de Lorcan Finnegan (2e film), distribué par The Jokers et Les Bookmakers

Séances spéciales longs métrages :
Les héros ne meurent jamais d'Aude Léa Rapin (1er film), produit par Les Films du Worso, distribué par Le Pacte
Tu mérites un amour de Hafsia Herzi (1er film), produit par Les Films de la bonne mère, vendu par Wild Bunch, distribué par Rezo Films

Compétition - courts métrages :
Dia de festa (Jour de fête) de Sofia Bost
Fakh (The Trap) de Nada Riyadh
Ikki illa meint de Andrias Høgenni
Journey Through a Body de Camille Degeye
Kolektyvinai sodai (Community Gardens) de Vytautas Katkus
Lucía en el limbo de Valentina Maurel
The Manila Lover de Johanna Pyykkö
Mardi de 8 à 18 de Cecilia de Arce
She Runs de Qiu Yang
Ultimul Drum Spre Mare (Le dernier voyage à la mer) d'Adi Voicu

Séance spéciale courts métrages 1
Demonic de Pia Borg
Naptha de Moin Hussain
Please Speak Continuously and Describe Your Experiences as They Come to you de Brandon Cronenberg

Séance spéciale courts métrages 2 (moyens métrages)
Invisível Herói (Invisible Hero) de Cristèle Alves Meira
Tenzo de Katsuya Tomita

Palmarès

Prix décernés par le Jury

Ciro Guerra, président du jury
Amira Casar, Marianne Slot, Djia Mambu (journaliste congolais), Jonas Carpignano

Grand Prix Nespresso
J’AI PERDU MON CORPS (I Lost My Body) de Jérémy Clapin

Prix Fondation Louis Roederer de la Révélation
Ingvar E. Sigurðsson pour HVÍTUR, HVÍTUR DAGUR (A WHITE, WHITE DAY) de Hlynur Pálmason

Prix Découverte Leitz Cine du court métrage
SHE RUNS de Qiu Yang

Prix Fondation Gan à la Diffusion
VIVARIUM de Lorcan Finnegan (Dist. The Jokers)

Prix SACD
César Díaz auteur de NUESTRAS MADRES (OUR MOTHERS)

Prix Canal+ du court métrage
IKKI ILLA MEINT (SANS MAUVAISE INTENTION) de Andrias Høgenni