Le Gangster, le flic & l'assassin -12

Vous aimez ce film, notez le !
La note moyenne actuelle est de 14,00 pour 1 vote(s)
Un puissant chef de gang dont la férocité est redoutée dans le milieu manque de se faire assassiner par un homme qui prend la fuite sans être identifié. S’il a survécu de justesse à l’attaque, le gangster sait que sa réputation est irrémédiablement endommagée : il doit retrouver l’assassin et le faire payer. De son côté, un inspecteur de police, est persuadé que le fameux assassin est l’insaisissable tueur en série nommé "K". Le flic et le gangster vont alors unir leurs forces pour attraper l’assassin. Mais si le premier rêve de le voir derrière les barreaux, le deuxième n’a qu’une idée en tête : se venger.
Le Gangster, le flic & l'assassin
  • Titre original : Ak-in-jeon
  • Fiche mise à jour le 10/09/2019
  • Classification : Interdit aux moins de 12 ans
  • Année de production : 2019
  • Réalisé par : Lee Won-tae
  • Acteurs principaux : Ma Dong-seok, Kim Moo-yul, Kim Sung-gyu
  • Date de sortie : 14 août 2019
  • Date de reprise : non renseignée
  • Distributeur France : Metropolitan Filmexport 
  • Distributeur international : K-Movie Entertainment 
  • Durée : 110 minutes
  • Origine(s) : Corée du Sud 
  • Genre(s) : Action 
  • Pellicule : couleur
  • Format de projection : 2.39 Scope
  • Format son : 5.1, VOSTFR Coréen
  • Visa d'exploitation : 151249
  • Budget : non renseigné
  • Site officiel : non renseigné
  • Indice Bdfci :
    75%

Vos commentaires et critiques :

B.G
Le 10-09-2019

FESTIVAL DE CANNES 2019: SÉANCE DE MINUIT

Le bon et les méchants

Lee Won-tae a débuté comme producteur et comme scénariste avant de passer à la réalisation avec Daejang­Kimchangsoo (2017). The Gangster, the Cop, the Devil orchestre la chasse à l’homme menée simultanément par un chef mafieux et un policier pour mettre un terme aux agissements d’un tueur en série qui brouille les pistes en changeant de mode opératoire à chaque crime. “Quand on confronte un sale type à un autre sale type, explique Lee Won-tae, ce dispositif vous glace le sang bien plus que lorsqu’il s’agit de l’affrontement entre le bien et le mal.” Il réunit pour cela trois acteurs particulièrement appréciés du public sud-coréen. Le chef de gang, incarné par Ma Dong-seok et crédité sous le pseudonyme de Don Lee, dont le metteur en scène dit qu’il “est très vif et sait imaginer des dialogues et des situations si bien qu’il a parfaitement cerné son personnage”. Le flic est joué par Kim Moo-yeol, et Lee Won-tae souligne qu’il a gagné 15 kilos en un mois et a exécuté lui-même ses cascades. Résultat, cet acteur de composition “se réinvente une fois encore et se dépasse grâce à la densité de son jeu”. Le diable, c’est Kim Seong-gyu, qui fait l’admiration de ses deux partenaires, bluffés de “l’observer s’imprégner à ce point du personnage et  de le voir même s’entraîner à se ronger les ongles”.