Le Hobbit : la désolation de Smaug 3D TP

Vous aimez ce film, notez le !
La note moyenne actuelle est de 17,00 pour 2 vote(s)
LE HOBBIT: LA DÉSOLATION DE SMAUG raconte la suite des aventures de Bilbon Sacquet, parti reconquérir le Mont Solitaire et le Royaume perdu des Nains d'Erebor, en compagnie du magicien Gandalf le Gris et des 13 nains, dont le chef n'est autre que Thorïn Écu-de-Chêne.
Après avoir survécu à un périple inattendu, la petite bande s'enfonce vers l'Est, où elle croise Beorn, le Changeur de Peau, et une nuée d'araignées géantes au cœur de la Forêt Noire qui réserve bien des dangers. Alors qu'ils ont failli être capturés par les redoutables Elfes Sylvestres, les Nains arrivent à Esgaroth, puis au Mont Solitaire, où ils doivent affronter le danger le plus terrible – autrement dit, la créature la plus terrifiante de tous les temps qui mettra à l'épreuve le courage de nos héros, mais aussi leur amitié et le sens même de leur voyage: le Dragon Smaug.
Le Hobbit : la désolation de Smaug

Vos commentaires et critiques :

B.G
Le 09-12-2013

Souvenez-vous la fin du premier épisode, alors que Thorïn Écu-de-Chêne et sa horde de nains, et Bilbo, s’approchaient de la Montagne Solitaire, l’œil menaçant de Smaug le dragon tapi sous une montagne d’or se refermait subitement entraînant le fondu qui annonçait le générique final. De quoi nous mettre l’eau à la bouche pour ce deuxième épisode. Et bien si d’habitude dans une trilogie le deuxième épisode flanqué au beau milieu du premier et du troisième était souvent le moins intéressant, ce n’est pas le cas ici où l’action va crescendo pour atteindre une apothéose à couper le souffle amplifiée par une 3D saisissante, des décors somptueux, des bêtes monstrueuses, la scène des araignées géantes notamment fera frémir les plus endurcis. La marque de Tolkien est bien là, et celle de Peter Jackson qui aura marqué toute une génération de geeks sur plus de 15 ans. Une nouveauté dans cet épisode, l’apparition d’une guerrière aussi belle que combative dans le rôle d’un Elfe Sylvestre, interprétée par Evangeline Lilly, qui d’ailleurs rappelle Liv Tyler la dernière combative, certes d’un autre genre, dans LE SEIGNEUR DES ANNEAUX. Alors, des Orques horribles, des Araignées Géantes, des Elfes menaçants, des combats épiques, des nains rusés, un Bilbon Sacquet ambigu et un dragon effrayant oh combien offrent avec ce deuxième opus un spectacle total où vous ne verrez pas passer les 2h 40. Le troisième et dernier épisode sortira en juin 2014 ce qui est une bonne chose et d’ores et déjà vous pouvez vous procurer en DVD blu-ray la version longue du premier film Le Hobbit: un voyage inattendu.