Jean-Pierre Darroussin

Voir les photos de Jean-Pierre Darroussin sur bdfci.info
Voir les photos de Jean-Pierre Darroussin sur bdfci.info
Voir les photos de Jean-Pierre Darroussin sur bdfci.info
Voir les photos de Jean-Pierre Darroussin sur bdfci.info
Voir les photos de Jean-Pierre Darroussin sur bdfci.info
Voir les photos de Jean-Pierre Darroussin sur bdfci.info
  • Date de naissance : 04 décembre 1953
  • Ancien du Conservatoire d'Art Dramatique de Paris, Jean-Pierre Darroussin débute au cinéma sous la direction de Philippe de Broca dans Psy en 1980. On le remarque véritablement la même année dans Celles qu'on n'a pas eues de Pascal Thomas.Bertrand Blier le dirige dans Notre histoire en 1984 et Jean-Marie Poiré l'intégre à la joyeuse bande de Mes meilleurs copains en 1989, aux côtés de Gérard Lanvin, Christian Clavier et Jean-Pierre Bacri. Avec ce dernier, il collaborera notamment sur Cuisine et dépendances et Un air de famille de Cédric Klapisch, pour lequel il reçoit le César du Meilleur Second rôle. La carrière de Jean-Pierre Darroussin est étroitement liée à celle du cinéaste Robert Guédiguian, avec lequel il tourne huit films, de Ki lo sa? en 1986 à Marie-Jo et ses deux amours en 2002, en passant par Marius et Jeannette en 1996. Grâce au succès de ce dernier film et à son travail avec le couple Agnès Jaoui/ Bacri, il accède aux premiers rôles, incarnant notamment Le Poulpe en 1997.Après l'avoir dirigé dans Si je t'aime, prends garde à toi, Jeanne Labrune lui offre en 2000 l'un des rôles principaux de la comédie Ca ira mieux demain. Un an plus tard, il s'illustre dans 15 août aux côtés de Richard Berry et Charles Berling, puis interprète le héros de Ah ! si j'étais riche réalisé par Michel Munz et Gérard Bitton.Comédien discret à la filmographie sélective, Jean-Pierre Darroussin dévoile une facette plus sombre de son jeu d'acteur dans les Feux rouges de Cédric Kahn puis confirme sa fidélité aux cinéastes en retrouvant Jeanne Labrune en 2004 pour la comédie Cause toujours ! et son complice Robert Guédiguian dans Mon père est ingénieur.