Michel Piccoli

Voir les photos de Michel Piccoli sur bdfci.info
Voir les photos de Michel Piccoli sur bdfci.info
Voir les photos de Michel Piccoli sur bdfci.info
Voir les photos de Michel Piccoli sur bdfci.info
Voir les photos de Michel Piccoli sur bdfci.info
Voir les photos de Michel Piccoli sur bdfci.info
  • Date de naissance : 27 décembre 1925
  • Né dans une famille de musiciens, Michel Piccoli fait de la figuration dans Sortileges de Christian-Jaque en 1945 avant de débuter au théâtre. Dès lors, il ne cesse de conjuguer art dramatique et cinéma et tourne dans toute l'Europe.Il acquiert la célébrité en France grâce au Mépris de Jean-Luc Godard en 1963. Brillant Don Juan dans la pièce éponyme de Molière adaptée à la télévision par Marcel Bluwal, Michel Piccoli n'hésite pas à prendre des risques et à interpréter des personnages aux moeurs scandaleuses comme dans La Grande Bouffe de Marco Ferreri en 1973. Prix d'interprétation à Cannes en 1980 pour Le Saut dans le vide de Marco Bellocchio, Michel Piccoli travaille avec des cinéastes très différents. Il est souvent dirigé par de vénérables maîtres comme René Clément (Paris brûle-t-il ? en 1966), Luis Buñuel (Belle de jour en 1967), Claude Sautet (Max et les ferailleurs en 1970), Claude Chabrol (.Les Noces rouges en 1970), Manoel de Oliveira (Je rentre à la maison en 2001). Mais il accepte aussi de jouer dans des films de jeunes réalisateurs inconnus tels Leos Carax pour Mauvais sang en 1986.Michel Piccoli est aussi considéré comme l'archétype de l'artiste engagé, affichant son soutien à la gauche. Il est passé tardivement à la réalisation avec un court métrage Train de nuit, puis deux longs Alors voila, en 1997 et La Plage noire en 2001. Il déclare souvent que son grand regret est de n'avoir pas exercé la profession de monteur.